LA PRODUCTION

La culture de plants comprend plusieurs étapes :

 

 

1. LA PLANTATION

Entre le 15 avril et le 15 mai selon les années, les pommes de terre sont plantées sur 3 rangs en billons de 180 cm.

 

 

2. L'EPURATION

Etape très importante. Elle consiste à enlever les pieds atteints de maladies de dégénérescence. Chaque parcelle est visitée au minimum 3 fois pendant la végétation, les plantes sont contrôlées visuellement et retirées si " dégénérées ". Avant la récolte, un échantillon est également prélevé pour mesurer la qualité sanitaire du plant.

 

 

3. RECOLTE

Trois semaines après le défanage, les arrachages peuvent commencer, entre le 15 août et le 15 octobre, selon la météo. Les plants sont aussitôt déterrés et stockés en caisse. Un traitement contre les maladies de conservation est parfois appliqué.

 

 

4. CALIBRAGE / STOCKAGE

Les pommes de terre sont ensuite calibrées et stockées en frigo à une température comprise entre 3° C et 4° C.

5. TRIAGE ET CONDITIONNEMENT

"Du filet de 25 plants au camion de 25 Tonnes"

Selon leurs destinations, les plants sont conditionnés en divers emballages : clayettes, filets, chromos, big bags. Avant d'être emballés, les plants sont systématiquement vérifiés sur une table de visite. Cette activité démarre en novembre par les clayettes, se poursuit tout l'hiver et ce jusqu'au printemps où démarrent les expéditions.

Contrôles et Certification

 

La certification de plants de pommes de terre porte sur deux critères importants :

* L'identité variétale ; * L'état sanitaire.

 

L'IDENTITE VARIETALE

En France, ne peuvent être produits et certifiés que les variétés inscrites au catalogue national ou au catalogue européen. Le contrôle de l'identité variétale est donc obligatoire, de même que le respect d'une norme de pureté.

Les producteurs doivent respecter des règles strictes d'isolement et d'identification des lots.

 

L'ETAT SANITAIRE

Les cultures de plants répondent à des règles très strictes de production :

Elles doivent, d'une part, satisfaire au schéma généalogique de production qui prévoit, notamment, l'utilisation de matériel de départ issu de culture in-vitro, et un nombre limité de générations au champ.

Et, d'autres part, faire l'objet, à toutes les étapes du schéma de multiplication, de contrôles vis-à-vis des organismes nuisibles de la pomme de terre.

Ces organismes nuisibles sont classés en deux catégories :

  • Organismes pour lesquels une tolérance est admise : parasites de qualité ;
  • Organismes pour lesquels aucune tolérance n'est admise : parasites de quarantaine.

Les cultures de plants font donc l'objet de nombreux contrôles à tous les stades : analyses de sol avant plantation, contrôles en préculture, contrôles en culture, analyses d'échantillons à la récolte.

Le certificat délivré par le Service Officiel de Contrôle et de Certification (SOC) est l'acte qui justifie du respect du processus de contrôle et de traçabilité.

Il n'est délivré que si tous les les résultats sont conformes aux normes du réglement technique.

Il est aussi un intrument de traçabilité qui permettra de retrouver l'historique du produit en cas de problème.

Comment nous joindre

FERTINATURE sarl

PARC MECATRONIC

1 IMPASSE LAVOISIER

03410 SAINT VICTOR

Téléphone : 04 70 28 34 24

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité de notre groupe.